le Bien Public
le Bien Public

[Ici on agit] Comment se déplacer en préservant la planète ?

Email sent: Sep 23, 2020 7:34am
Découvrez notre supplément Environnement 
Pour être sûr(e) de recevoir tous nos e-mails, ajoutez "email@email.bienpublic.com" à votre carnet d'adresses.
Voir la version en ligne.
Logo
ici on agit
Comment se déplacer en préservant la planète ?

Ici, on agit . Sous ce credo, nous avons publié le 5 juin dernier, journée mondiale de l'environnement, des éditions spéciales pour mettre en avant les initiatives de nos territoires dans la lutte contre le réchauffement climatique. Portés par vos retours positifs, nous avons décidé de publier un supplément mensuel et d'enrichir au quotidien une rubrique dédiée sur notre site, pour continuer à vous présenter les actions concrètes portées par des acteurs locaux. Chaque mois, nous traiterons d'une thématique différente et ce premier numéro est consacré aux transports et aux mobilités.

La transition écologique est soutenue par de grandes idées et une multitude d'actions concrètes dans nos régions, souvent en utilisant la technologie pour remettre au goût du jour des pratiques oubliées. Par exemple, à Semur-en-Auxois, en Côte d'Or, WhatsApp a amélioré le bon vieux pédibus, c'est-à-dire le ramassage scolaire pédestre. C'est toujours le smartphone qui permettra aux 12 000 salariés des entreprises de la plaine de l'Ain d'utiliser les quatre lignes de covoiturage qui viennent d'être créées.

Olivier Joux, dans la Haute-Loire et la Loire, a donné un coup de jeune à la draisienne, qu'on appelait il y a deux siècles, " le cheval des dandys ". Son vélo debout est pratique pour se déplacer quand on porte un costume ou des escarpins. Il confirme que l'engouement pour le vélo électrique ne se dément pas. En Saône-et-Loire, le département a aidé au financement de 1200 engins et il prévoit de connecter les voies vertes touristiques aux centres villes. A Lyon, ce type de vélo devient un véhicule de fonction grâce à des entreprises gestionnaires de flotte, comme IDmoving. Des entreprises qui créent de l'emploi.

Améliorer notre bilan carbone passe par le recyclage d'idées, l'intégration de high tech, mais surtout par une bonne dose de persévérance au quotidien. Comme celle de Pascal Tanguay, dans le Jura. Si depuis la Covid il s'est mis au vélo électrique, il ne se déplaçait auparavant qu'en auto-stop. Depuis plus de 16 ans, il a épargné à notre atmosphère plus de 20 tonnes de Co2 supplémentaires. C'est vraiment ici et chaque jour qu'on agit.

Xavier ANTOYÉ, rédacteur en chef
Article 1
À Semur-en-Auxois, le ramassage scolaire se fait à pied
C'est à la rentrée scolaire 2019 qu'un pédibus a vu le jour à Semur-en-Auxois (Côte-d'Or). Un an après, le concept semble toujours autant séduire les familles, qui continuent d'utiliser ce mode de transport alternatif pour emmener leurs enfants à l'école. Explications.   Lire la suite →
Logo
Vous recevez cet e-mailing parce que vous êtes inscrit au Bien Public.
Se désinscrire

Other emails from le Bien Public

le Bien Public
Oct 21, 2020
Environnement et habitat : Ici on agit !
le Bien Public
Oct 12, 2020
Spécialement pour vous: Restez connecté à l'actualité en toute sécurité
le Bien Public
Sep 26, 2020
Il y a un an, l'ancien Président Jacques Chirac nous quittait...
le Bien Public
Sep 22, 2020
[Ici on agit] Découvrez notre 1er supplément mensuel
le Bien Public
Sep 15, 2020
Avez-vous lu notre nouveau supplément Economie ?