Le progrès CPA
Le progrès CPA

Élections municipales – Défaite de LREM, abstention, vague verte, découvrez notre analyse du 2nd tour !

Email sent: Jun 29, 2020 6:44am

Is this your brand on Milled? You can claim it.

Suivez l'actualité des élections avec notre rédaction
Pour être sûr(e) de recevoir tous nos e-mails, ajoutez "marketing@email.leprogres.fr" à votre carnet d'adresses.
Voir la version en ligne.
Logo
ÉLECTIONS MUNICIPALES
Urne
Chère lectrice, cher lecteur,

Si le premier tour des municipales avait consacré nombre de maires sortants, le second tour, ce dimanche, a vu souffler un vent de dégagisme qui a bousculé des majorités en place depuis longtemps. " C'est la fin de ma vie politique ", a sobrement commenté Gérard Collomb sur le point de céder son fauteuil de maire à Grégory Doucet, militant écologiste de 46 ans.

S'il faut d'abord parler des vaincus, le grand perdant du scrutin est le civisme avec une participation qui dépasse à peine 40%. Il faut revenir aux Européennes de 2009 pour retrouver une telle abstention ! Le contexte post-covid et la durée incroyablement longue entre de cet entre-deux tours de quinze semaines ont pesé sur la motivation des électeurs. Les votants, eux, ont eu des envies de changement.

A l'exception notable du Premier ministre Édouard Philippe large vainqueur au Havre, les candidats de LREM ont été balayés par une grande vague verte dans la plupart des villes. La métropole de Lyon, berceau de la Macronie et de ses divisions, sera sous la gouvernance de l'écologiste Bruno Bernard. Les verts s'emparent de villes comme Strasbourg, Annecy et Besançon et construisent un ancrage territorial inédit. Ailleurs, ils ont été les alliés de coalitions de gauche comme celle qui pourrait ravir Marseille à la droite.

Si dans l'Ain, la droite conforte ses positions, ce n'est pas le cas dans le Jura où la gauche s'empare de Lons-le-Saunier. Ailleurs, ceux qui s'en sortent sont des maires élus pour la première fois en 2014, à l'exemple de Gaël Perdriau, réélu à Saint-Etienne.

La page des élections municipales n'est pas encore complètement tournée. Cette semaine, les maires seront élus puis les exécutifs des intercommunalités. Ce sont elles qui détiennent les leviers du développement et fonctionnent depuis trois mois au ralenti et le début de la crise sanitaire.

Enfin, certains électeurs n'ont pas encore voté… faute de candidats. L'Ain concentre trois des quatre communes françaises de plus de 1000 habitants où les citoyens n'ont pu déposer de bulletin dans l'urne. Si des vocations ne naissent pas dans les mois à venir, ces communes seront alors fusionnées avec leurs voisines. Et ce sera une nouvelle défaite discrète du civisme.

Xavier Antoyé
Article 1
Défaite de LREM, abstention, vague verte: Macron au pied du mur après les municipales
Dès le lendemain d'élections municipales marquées par un triomphe écologiste, le fiasco de son parti, et une abstention record, Emmanuel Macron compte reprendre la main ...   Lire la suite →
Logo
Vous recevez cet e-mailing parce que vous êtes inscrit au Progrès.
Se désinscrire

Other emails from Le progrès CPA

Le progrès CPA
Jul 4, 2020
⛱️ Laissez-vous séduire par notre offre été !
Le progrès CPA
Jun 30, 2020
☀️ Offre été : tout Leprogrès.fr pour 1€ !
Le progrès CPA
Jun 29, 2020
Élections municipales – Défaite de LREM, abstention, vague verte, découvrez notre analyse du 2nd tour !
Le progrès CPA
Jun 26, 2020
Élections municipales – les points chauds du second tour dans nos départements
Le progrès CPA
Jun 20, 2020
Bon plan du Progrès: frais de port offert pour l'achat d'une clé antimicrobienne !
Le progrès CPA
Jun 14, 2020
[J-7] Fête des pères: le plein d'idées cadeaux !