BE · medibib.be

L'Ă©quilibre acide-base dans le corps| Medibib 😉

L'Ă©quilibre acide-base dans le corps | Medibib 😉


This email was sent

Is this your brand on Milled? Claim it.

Medibib - Votre  bien-etre, notre passion
Une livraison gratuite et fiable à partir de 29€. 
Bekijk deze e-mail in uw browser

Qu'entend-on par Ă©quilibre acide-base ?

L'Ă©quilibre acide-base est littĂ©ralement l'Ă©quilibre entre la quantitĂ© d'acides et de bases dans le corps. L'aciditĂ© est exprimĂ©e en pH et se situe entre 0 et 14. Le pH de chaque environnement du corps est diffĂ©rent et doit ĂȘtre maintenu en Ă©quilibre pour que les systĂšmes de cet environnement fonctionnent correctement. Par exemple, le pH du sang doit toujours se situer entre 7,35 et 7,45. Le moindre Ă©cart peut mettre la vie en danger et entraĂźner la mort.
 

Que signifie l'acidité ? Un mot de chimie ...

Toute personne qui pense Ă  l'acide fait immĂ©diatement la grimace car cela lui fait penser Ă  un goĂ»t aigre. En chimie, cependant, le terme "acide" a une signification diffĂ©rente. Les acides ont la propriĂ©tĂ© de sĂ©crĂ©ter des ions d'eau (H+) dans l'eau. Une base (qui n'est pas sucrĂ©e) sĂ©pare les ions hydroxyde (OH-). Une base peut Ă©galement lier les acides Ă  elle-mĂȘme, ce qui la rend totalement neutre.
 
La valeur du pH est une mesure de la concentration d'ions hydrogÚne dans une solution et indique dans quelle mesure une substance ou une solution est acide ou basique (alcaline). L'acidité est toujours comprise entre 0 et 14. L'échelle de pH est généralement représentée par une échelle de couleurs : plus elle est rouge, plus elle est acide (de 7 à 0), plus elle est bleue, plus elle est basique (de 7 à 14). Un pH de 7 est neutre, c'est-à-dire ni acide ni basique.
  • Exemples de substances acides : acide lactique, acide gras, acide carbonique, acide urique, acide acĂ©tique, cholestĂ©rol (acide gallique), acide phosphorique ...
  • Voici quelques exemples de substances basiques ou alcalines : bicarbonate de sodium (soude), bicarbonate de potassium, carbonate de potassium, carbonate de calcium, carbonate de magnĂ©sium, hydroxyde de sodium, hydroxyde de potassium ...

Le bon Ă©quilibre acide-base dans le corps

Selon l'organe et ses fonctions, notre corps a des niveaux de pH différents. Nous en donnons quelques exemples :
  • Sang : entre 7.34 et 7.45
  • Salive : entre 6.00 et 7.50
  • Estomac : entre 1,35 et 4,20
  • Urine : entre 5,50 et 8,40
  • Intestin grĂȘle : entre 6,50 et 7,50
  • Gros intestin : entre 5,60 et 6,90

Acidose et alcalose

Toutes nos cellules sont noyĂ©es dans un liquide dont le pH, comme celui du sang, doit ĂȘtre compris entre 7,35 et 7,45. Les valeurs extrĂȘmes du pH du sang et du liquide intercellulaire dans lequel la vie est encore possible se situent entre 6,8 et 7,8. Un pH trop faible (trop acide) entraĂźne un Ă©paississement du sang, obligeant le cƓur Ă  pomper plus fort. Cette situation est plus dangereuse pour la vie qu'un pH trop Ă©levĂ© (trop alcalin).
Si l'acidité du sang augmente, ce qui correspond à une baisse du pH, il y a acidose. Si l'acidité du sang diminue, ce qui correspond à une augmentation du pH, il y a alcalose.
 

L'homéostasie par des mécanismes tampons

Le corps dispose d'une autorégulation pour maintenir le pH sanguin dans des limites strictes. Le principal tampon régulateur dans le sang pour maintenir le pH dans ses limites est le systÚme tampon CO2-hydrogénocarbonate, que nous essayons d'expliquer aussi simplement que possible dans les formules séparatives suivantes :
 
H+ (ion hydrogÚne) et HCO3- (ion hydrogénocarbonate)
 
H2CO3 (carbonate de dihydrogĂšne)
 
H2O (eau) + CO2 (dioxyde de carbone)
 
DÚs que des ions hydrogÚne (H+) supplémentaires pénÚtrent dans le sang, le pH du sang diminue. Pour contrer l'acidification du sang, le systÚme tampon entre immédiatement en action : un ion carbonate d'hydrogÚne (HCO3-) piÚge un ion hydrogÚne (+ H+). Ensemble, les deux ions forment la molécule de carbonate de dihydrogÚne (H2CO3), qui est ensuite transformée en eau (H2O) et en dioxyde de carbone (CO2). Le CO2 est expiré par les poumons. En ajustant la respiration, nous pouvons rapidement influencer l'acidité du sang.
 

Les quatre déséquilibres acido-basiques possibles

 

1.         Acidose respiratoire

Dans ce cas, le sang devient acide en raison d'une respiration trop lente (hypoventilation) ou d'un mauvais fonctionnement des poumons, de sorte que la quantitĂ© de CO2 (acide) est trop Ă©levĂ©e. L'acidose respiratoire peut ĂȘtre aiguĂ« ou chronique :
  • L'acidose respiratoire aiguĂ« peut ĂȘtre provoquĂ©e par une crise d'asthme, un pneumothorax, un analgĂ©sique lourd comme la morphine ou un sĂ©datif fort comme lors d'une anesthĂ©sie.
  • Les causes de l'acidose respiratoire chronique sont l'inefficacitĂ© prolongĂ©e des Ă©changes gazeux (diffusion) due Ă  une maladie pulmonaire grave comme la BPCO, l'apnĂ©e du sommeil, la bronchite chronique, les maladies pulmonaires, ainsi que l'obĂ©sitĂ© extrĂȘme, les traumatismes crĂąniens, les troubles neuromusculaires (SLA, SEP) ou une ventilation mĂ©canique mal contrĂŽlĂ©e.
  •  

2.         Alcalose respiratoire

Dans cet état, le sang est trop alcalin car il y a trop peu de CO2. Cette affection résulte de l'expulsion d'une trop grande quantité de CO2 (hyperventilation).
 

3.         Acidose métabolique

Dans cet état, le sang devient acide en raison d'un métabolisme perturbé :
  • Vous perdez trop de substances alcalines en raison, par exemple, d'une diarrhĂ©e, de la prise de mĂ©dicaments hypocholestĂ©rolĂ©miants ou d'un mauvais fonctionnement des reins.
  • Vous n'Ă©liminez pas suffisamment de substances acides en raison d'un mauvais fonctionnement des reins ou d'une insuffisance rĂ©nale.
  • Votre corps produit trop d'acide lactique (lactate) dans vos muscles en raison d'un exercice extrĂȘme.
  • Votre corps produit trop de corps cĂ©toniques parce que vous ĂȘtes diabĂ©tique.
  • Consommation excessive d'alcool combinĂ©e Ă  une faible alimentation
  • Une grave dĂ©gradation des muscles (rhabdomyolyse).
En cas d'acidose métabolique, l'organisme compense souvent en retenant d'autres substances alcalines comme le chlorure (Cl-). Un excÚs de chlorure entraßne une acidose hyperchlorémique. L'excÚs de chlorure est l'un des marqueurs permettant de diagnostiquer une acidose métabolique.
 

4.         Alcalose métabolique

Dans ce cas, le sang est trop alcalin parce que les reins sécrÚtent trop d'ions hydrogÚne (H+) ou parce qu'il y a trop de bicarbonate. Les causes de cette affection sont les vomissements, l'utilisation de pilules urinaires (diurétiques), une carence en potassium ou une consommation excessive de bicarbonate de sodium.

Compensation respiratoire ou métabolique

Dans les situations ci-dessus, le corps commence Ă  compenser comme suit :
 

- Compensation respiratoire

Quand les reins ne fonctionnent pas aussi bien, les poumons commencent à compenser. Cela se produit assez rapidement car nous pouvons ajuster notre respiration en conséquence. Ainsi, nous controns l'acidification en respirant plus vite et l'alcalinisation en respirant plus lentement.
En cas d'acidose métabolique, nous respirons plus vite (hyperventilation) pour expulser davantage de CO2, ce qui élimine le CO2 du sang. En cas d'alcalose métabolique, nous commençons à respirer plus lentement (hypoventilation) afin de pouvoir retenir davantage de CO2.
 

- Compensation métabolique

Lorsque les poumons ne fonctionnent pas aussi bien, ce sont les reins qui commencent Ă  compenser. Ce processus est plus lent et peut prendre plusieurs jours car les reins ne peuvent pas s'adapter aussi rapidement que les poumons.
En cas d'acidose respiratoire, les reins commencent à retenir davantage de bicarbonate afin que le sang devienne moins acide. En cas d'alcalose respiratoire, les reins commencent à excréter davantage de bicarbonate, de sorte que le sang devient moins alcalin.
 

Quels sont les symptÎmes de l'acidose métabolique ?

Les symptÎmes les plus courants de l'acidose métabolique sont les suivants :
  • Des nausĂ©es aux vomissements
  • Fatigue
  • Respirer plus profondĂ©ment et plus rapidement
  • Sentiment de faiblesse
  • Confusion
  • De la chute de la pression sanguine, au choc et mĂȘme au coma.
L'organisme peut Ă©galement compenser l'acidification mĂ©tabolique en retenant le potassium (K-) dans le sang. Le potassium, comme le chlorure, est Ă©galement une substance alcaline et est prĂ©levĂ© des muscles par le sang pour compenser. Cependant, le potassium joue un rĂŽle important pour les muscles et, bien sĂ»r, pour le cƓur. La crĂ©ation d'un excĂšs de potassium (hyperkaliĂ©mie) dans le sang entraĂźne une carence en potassium (hypokaliĂ©mie) dans les muscles et le cƓur. Cela se manifeste par des crampes musculaires et des arythmies cardiaques.
 

Quels sont les symptĂŽmes de l'acidose respiratoire ?

Les symptÎmes les plus courants de l'acidose respiratoire aiguë sont les suivants :
  • Maux de tĂȘte
  • Somnolence
  • Perte de conscience jusqu'au coma
Avec une légÚre augmentation de l'acidité du sang, vous ne remarquerez pas grand-chose au début. Plus l'acidose s'aggrave, plus les symptÎmes sont nombreux. Une acidose trÚs grave peut éventuellement entraßner la mort.
 

Conséquences possibles de l'acidification de l'organisme

  • Lorsque le corps s'acidifie, nos systĂšmes prennent des mesures pour compenser cette acidification. Comme nous l'avons expliquĂ© plus haut, pour ce faire, le corps va retirer certaines substances alcalines des os, des dents, des cheveux et des ongles, entre autres. Les rĂ©sultats sont les suivants : os fragiles (ostĂ©oporose), caries dentaires, cheveux et ongles cassants.
  • L'acidification du corps peut Ă©galement provoquer des calculs rĂ©naux. L'urine acide entraĂźne l'accumulation d'acide urique cristallisĂ© et de calcium dans les voies urinaires. Au fil du temps, les cristaux forment des calculs rĂ©naux, puis des lithiases rĂ©nales, qui peuvent ĂȘtre trĂšs douloureuses.

Les autres conséquences de l'acidose sont les suivantes :

  • Une immunitĂ© rĂ©duite qui rend le corps moins rĂ©sistant Ă  l'inflammation.
  • troubles digestifs tels que rĂ©gurgitations acides, constipation, maux d'estomac.
  • Allergies telles que l'eczĂ©ma et autres problĂšmes de peau
  • Rhumatismes, goutte, usure des articulations (ostĂ©oarthrite), arthrite, fibromyalgie, douleurs dorsales
  • ArtĂ©riosclĂ©rose (athĂ©rosclĂ©rose), taux de cholestĂ©rol Ă©levĂ©, taux de glycĂ©mie Ă©levĂ©.
  • Vieillissement plus rapide : durcissement des tissus, rĂ©duction du fonctionnement des processus corporels, rĂ©duction de la fonction enzymatique.

Que pouvons-nous faire nous-mĂȘmes pour dĂ©sacidifier le corps ?

GrĂące Ă  l'alimentation, nous pouvons dĂ©jĂ  contrĂŽler nous-mĂȘmes l'Ă©quilibre acide-base dans une large mesure. Cela nous fournit de la matiĂšre pour un article ultĂ©rieur. Gardez donc un Ɠil sur votre boĂźte aux lettres.
DĂ©couvrir nos produits sur Medibib
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
LinkedIn
LinkedIn
Website
Website
Question? Se désabonner? Modifier les données?
Copyright © 2020 Medibib, Tous droits réservés.
Medibib BV (Pharmacie Hildegard), Rue August De Boeck 45, 1140 Evere (Bruxelles)
Pharmacie avec une grande quantité d'informations et de gamme des produits Phyto et homéopathiques.

Recent emails from Medibib.be  See more

Are you sure?

Lists help you organize the brands that you care about. Your lists are private to you.