BE · medibib.be

Parasites et infections parasitaires - Légères à sévères | Medibib😉

Vous souffrez de symptômes étranges ? Peut-être êtes-vous comme 85% de la population atteint de parasites. Découvrez ici, comment les combattre.


This email was sent

Is this your brand on Milled? Claim it.

Medibib - Votre  bien-etre, notre passion
Une livraison gratuite et fiable à partir de 29€. 
Bekijk deze e-mail in uw browser

PARASITES ET INFECTIONS PARASITAIRES

Les infections parasitaires sont des groupes de maladies très répandues et très diverses causées par des parasites, des micro-organismes qui dépendent d'autres organismes vivants (hôtes) pour se nourrir et se reproduire. Les parasites peuvent être de simples organismes unicellulaires ou des vers et arthropodes complexes. Si certaines infections parasitaires sont bénignes, d'autres peuvent causer de graves problèmes de santé chez l'homme et l'animal. Cet article explore différents aspects des parasites et des infections parasitaires, notamment leurs types, leurs cycles de vie, leur impact sur les hôtes et les mesures de contrôle.
 

Qu'est-ce qu'un parasite ?


Les parasites sont des organismes capables de vivre sur un autre hôte vivant et de le priver de ses nutriments et/ou de ses ressources énergétiques, souvent aux dépens de l'hôte lui-même. La relation entre le parasite et l'hôte est généralement asymétrique et peut être temporaire et bénigne ou durable et nuisible pour l'hôte. Les parasites dépendent de l'hôte pour leur survie, leur reproduction et leur dispersion.
 

Types de parasites


Les parasites peuvent prendre différentes formes, allant de micro-organismes unicellulaires tels que les protozoaires à des organismes multicellulaires complexes tels que les vers et les arthropodes. Ils peuvent s'adapter à différents environnements et modes de vie, et ils ont souvent développé des structures et des mécanismes spécialisés pour s'attacher à l'hôte, absorber les nutriments et se multiplier.

Il existe différents types de parasites, notamment les endoparasites qui vivent à l'intérieur de l'hôte, comme les vers internes, et les ectoparasites qui vivent à l'extérieur de l'hôte, comme les tiques et les poux. Les interactions entre le parasite et l'hôte peuvent aller du commensalisme (où le parasite profite de l'hôte sans lui nuire) au parasitisme (où le parasite nuit à l'hôte) et même à la pathogénie (où le parasite provoque une maladie chez l'hôte). Certains parasites préfèrent l'intestin ou d'autres parties du corps comme le foie, les poumons, les glandes, la peau, le sang...


Types de parasites
 

Les parasites peuvent également être divisés en différentes catégories en fonction de leur taille, de leur mode de vie et de leurs caractéristiques biologiques. Les principales catégories sont les suivantes
  • Les protozoaires
    Ce sont des parasites unicellulaires qui se déplacent dans le corps à l'aide de cils ou de faux pieds. Chez leurs hôtes, ils peuvent provoquer diverses maladies, telles que la malaria (Plasmodium), la dysenterie (Entamoeba histolytica) et la maladie du sommeil (Trypanosoma).
     
  • Helminthes
    Ces parasites comprennent les vers plats (cestodes et trématodes) et les vers ronds (nématodes). Les exemples les plus connus sont le ténia (Taenia), la douve du foie (Fasciola hepatica) et l'ascaride (Ascaris).
     
  • Arthropodes
    Il s'agit de parasites arthropodes tels que les tiques, les poux, les puces et les acariens. Ils peuvent provoquer des maladies telles que la maladie de Lyme (due aux tiques) et la typhoïde (due aux poux).


Comment peut-on attraper des parasites ?


Les parasites vivent dans les fruits, les aliments crus, la viande, l'eau, le sol, les lieux sanitaires publics, les plantes, les animaux (domestiques) et les personnes. Pour survivre et se multiplier, ils ont toujours besoin d'un hôte. Les parasites mènent donc une vie parallèle dans le corps de leur hôte. Ils vivent d'énergie et se nourrissent des cellules ou de la nourriture de l'hôte. L'infection par un parasite peut se produire d'un animal à l'autre, d'un animal à l'homme, d'un homme à l'homme et d'un homme à l'animal. Si une personne est infectée, il arrive souvent que plusieurs personnes de la famille soient infectées.

La transmission d'un hôte à un autre peut se faire de plusieurs manières :
  • par contact corporel direct : puces, acariens, poux
  • En mangeant de la viande contaminée (ténia) ou des fruits contaminés (ténia du renard) contenant des parasites, des larves ou des œufs de parasites.
  • En buvant de l'eau contaminée (Schistosoma)
  • Par contact avec des animaux domestiques (Toxoplasma)
  • en pénétrant directement dans la peau des pieds, des jambes ou des fesses (Ascaris, un ver rond qui vit dans le sol)
  • par la piqûre d'un moustique, d'une mouche ou d'une tique (Wuchereria bancrofti).


Cycle de vie des parasites


Le cycle de vie d'un parasite comprend plusieurs stades tels que les œufs, les larves (juvéniles), les kystes et les adultes, souvent avec des hôtes différents. La plupart des infections parasitaires nécessitent un hôte intermédiaire en plus de l'hôte définitif. Par exemple, le cycle de vie du parasite du paludisme passe par un moustique en tant qu'hôte intermédiaire et par l'homme en tant qu'hôte définitif. Au cours de son cycle de vie, le parasite change de forme et nuit souvent aux organismes hôtes.


Quel est l'impact des parasites sur leurs hôtes, les humains ?


Des études médicales récentes estiment que 85 à 95 % de la population occidentale est infectée par au moins un parasite. Les infections parasitaires vont de symptômes bénins à des maladies potentiellement mortelles, en fonction de facteurs tels que l'espèce de parasite, la dose d'infection, les sous-produits du parasite et vos défenses naturelles. Avec un système immunitaire sain, la plupart des infections ne se développent pas en infection et ne vous rendent donc pas malade. La plupart des parasites sont inoffensifs dès le premier contact avec le corps. Dans certains cas, cependant, le parasite pénètre plus profondément dans votre corps et une infection se développe. Votre système immunitaire entre alors en action pour empêcher la propagation du parasite. En conséquence, vous tombez malade et/ou développez des symptômes. Les infections non traitées à long terme peuvent entraîner des lésions permanentes des organes et des tissus.



Comment se développe une infection parasitaire


Lors d'une infection parasitaire, l'hôte ne développe pas immédiatement des symptômes. Entre le moment de l'infection et l'apparition des œufs dans les selles ou la présence de parasites dans le sang (période prépatente), leur présence ne peut pas encore être prouvée. Mais ils sont là et, une fois dans votre corps, ils créent des toxines par le biais de leurs fèces, de leur urine (100 % de produits chimiques) et de leurs cadavres. Ces toxines peuvent causer des problèmes de santé partout dans le corps. Par le biais de nos organes de purification comme le foie, les voies respiratoires, la peau et les intestins, notre corps tente de les éliminer, ce qui demande beaucoup d'énergie. Les parasites nous privent également de nombreux nutriments, ce qui affaiblit notre organisme et provoque de plus en plus de problèmes de santé.

 

Quels sont les symptômes de la présence d'un parasite dans l'organisme ?


Les infections parasitaires vont de symptômes asymptomatiques et vagues à des symptômes potentiellement mortels. Souvent, les symptômes sont si peu spécifiques qu'il n'est pas toujours possible d'en trouver la cause.
  • Charge parasitaire sans symptômes
    En l'absence de symptômes, il arrive que l'hôte ne sache même pas qu'il est infecté et que le parasite soit découvert par hasard. Dans ce cas, l'hôte est appelé "porteur". Chez les hôtes dont le système immunitaire est affaibli, les mêmes parasites peuvent parfois provoquer des symptômes. 
     
  • Plaintes les plus courantes
    • Troubles généraux : démangeaisons et/ou éruptions sur le nez et l'anus, fièvre légère, faiblesse, fatigue, vertiges, sueurs nocturnes.
    • Système nerveux central : sautes d'humeur, nervosité, dépression, troubles de la mémoire, anxiété, réflexes lents, sommeil agité et difficile, fatigue chronique, maux de tête.
    • Système respiratoire : essoufflement, respiration sifflante, toux (parfois hémorragique)
    • Système gastro-intestinal : douleurs d'estomac, diarrhée chronique, constipation, selles gluantes, crampes intestinales, vomissements, flatulences malodorantes, ballonnements, allergies alimentaires, obstruction biliaire, perte de poids.
    • Douleurs musculaires, douleurs articulaires
    • Yeux : cécité, inflammation des yeux (conjonctivite), yeux gonflés
    • Peau et cheveux : éruptions cutanées, peau sèche, eczéma, ulcères, cheveux cassants, perte de cheveux, sensation de quelque chose qui rampe sous la peau.
    • Nourrissons et enfants : prématurité néonatale, faible poids à la naissance, risque accru de mortalité pendant la grossesse, troubles de la croissance, retard mental.
    • Infections des voies urinaires, lésions rénales
    • Sang et lymphe : anémie et carence en fer, augmentation des IgG, augmentation des éosinophiles, rétention d'eau, atteinte du système lymphatique, éléphantiasis.


Mesures de contrôle


La gestion des infections parasitaires comprend la prévention, le traitement et la lutte. 
  • Mesures préventives pour éviter les parasites
    • Lavez-vous les mains, en particulier après chaque passage aux toilettes.
    • Évitez l'eau et les aliments contaminés : achetez de la viande de qualité, mangez de la viande crue aussi fraîche que possible et rincez bien vos légumes avant de les manger crus.
    • Faites bouillir ou frire votre poulet ou votre viande hachée jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment cuits.
    • Changez la litière avec des gants, surtout si vous êtes enceinte.
       
  • Suppléments résistants aux parasites
    • Les extraits de plantes tels que le noyer noir, la berbérine, l'huile d'origan et les clous de girofle ont des propriétés antiparasitaires. Ces plantes sont souvent incorporées dans les suppléments en raison de leurs effets antimicrobiens.
    • Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques qui soutiennent le système digestif. Bien qu'ils n'éliminent pas directement les parasites, ils peuvent contribuer à maintenir une flore intestinale saine, ce qui peut réduire le risque d'apparition de certains parasites intestinaux.
    • Les vitamines et les minéraux tels que la vitamine C, le zinc et le sélénium contribuent à renforcer le système immunitaire pour rendre l'organisme plus résistant aux infections.
    • D'autres ingrédients naturels tels que l'ail, le thym, l'origan, le curcuma et les graines de papaye sont parfois mentionnés comme remèdes naturels pour lutter contre les parasites.
       
  • Médicaments antiparasitaires
Si les remèdes ci-dessus n'ont pas d'effet sur une infection parasitaire ou ne sont pas suffisants, le médecin peut prescrire des médicaments pour tuer ou éliminer les parasites de votre corps. Le choix du bon médicament dépend du type de parasite et de la gravité de l'infection :
  • Antiprotozoaires contre les parasites unicellulaires (protozoaires)
  • Les anthelminthiques contre les différents types de vers qui peuvent infecter le corps humain, tels que les ténias, les ascaris et les ankylostomes.
  • Médicaments antipaludiques contre les parasites du paludisme du genre Plasmodium
  • Les agents contre les schistosomes transmis par l'eau contaminée.
  • Shampoings et lotions contre les poux de tête
  • Agents de lutte contre les tiques et les puces
  • Cependant, il est important de s'efforcer d'établir un diagnostic et un traitement corrects afin d'éviter la résistance aux médicaments.

CONCLUSION

Les infections parasitaires restent une menace importante pour la santé publique dans le monde entier. Leur nature diverse et leurs cycles de vie complexes les rendent difficiles à contrôler. La recherche sur les parasites, leur biologie et leurs interactions avec les hôtes reste essentielle pour développer des stratégies efficaces de prévention, de traitement et de contrôle. La compréhension de l'écologie et de l'évolution des infections parasitaires peut contribuer à réduire leur impact sur les populations humaines et animales.

DÉCOUVRIR NOS PRODUITS SUR MEDIBIB

POURQUOI COMMANDER EN LIGNE SUR MEDIBIB.BE? 



Chez Medibib, vous commandez en toute tranquillité des médicaments sans ordonnance.
Nous avons listé les avantages ci-dessous: Votre bien-être est notre préoccupation!

  
✔︎ Vous pouvez commander 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Simplement et rapidement.
✔︎ Choisissez parmi une vaste gamme de produits homéopathiques. Medibib dispose de son propre département de production.
✔︎ Vous trouverez également toutes les marques de pharmacies connues sur Medibib.be.
✔︎ Toujours des produits à prix compétitifs, toute l'année.
✔︎ Livraison gratuite (à partir de 29 € vers un point de retrait - à partir de 39 € pour une livraison à domicile).
✔︎ Commandé aujourd'hui avant 15 h 30, livré le lendemain !
✔︎ Notre équipe de pharmaciens experts a plus de 25 ans d'expérience. Nous sommes là pour vous!



SUIVEZ-NOUS SUR:

   
Questions? Se désabonner? Modifier les données
Copyright © 2020 Medibib, Tous droits réservés.
Medibib BV (Pharmacie Hildegard), Rue August De Boeck 45, 1140 Evere (Bruxelles)
Pharmacie avec une grande quantité d'informations et de gamme des produits Phyto et homéopathiques.

Recent emails from Medibib.be  See more

Are you sure?

Lists help you organize the brands that you care about. Your lists are private to you.