Perfect Health Solutions
Perfect Health Solutions

La fausse course aux vaccins

Email sent: Nov 22, 2020 9:42am

Consultez la version en ligne.

La fausse course aux vaccins

Vous n’avez même pas le droit de critiquer

L’Etat préfère Big Pharma à vous

Assez de doses pour vacciner 3 fois l’Europe

Chère lectrice, cher lecteur,

Qui n’a pas entendu parler cette semaine du vaccin contre la COVID-19 Développé par le laboratoire américain et qui serait fiable à 90%1 ?

L’information a relayée par tous les médias.

Et pourtant…

Seul 1 Français sur 2 affirme à l’heure actuelle qu’il se fera vacciner si la mise sur le marché est autorisée2.

Hier encore, se faire vacciner, c’était la garantie d’être soigné.

On trouvait formidable ce moyen qui nous assurait une protection contre les maladies les plus virulentes : polio, rage, tuberculose…

Mais nous sommes arrivés à un moment où la France n’a plus confiance dans ses vaccins.

Cela a commencé par cette effroyable obligation de vacciner les bébés de 2 mois. Avec pas moins de… 11 VACCINS !

C’était il y a deux ans, en 2018. Avec l’intégrité qu’on leur connaît, les médias subventionnés ne se sont émus que pour fustiger les récalcitrants.

Comment osez-vous être anti-vaccin ? disaient-ils.

Comme si poser seulement des questions sur le contenu des vaccins, c’était remettre en cause la vaccination dans son ensemble.

Pourtant, il y avait bien des questions à poser sur ces 11 vaccins obligatoires, administrés aux bébés de 2 MOIS.

Notamment leur haute teneur en mercure et en aluminium. Alors que ces éléments ne servent même pas à soigner, mais seulement à faire « passer » les vaccins.

Depuis quand sauve-t-on des nouveaux nés en leur injectant du poison ?

La réalité ? On commence à se demander si l’explosion depuis 30 ans des cas d’autisme, de mort subite du nourrisson et de maladies auto-immunes, n’auraient pas un lien avec ces ingrédients.

Pourtant, il n’y avait d’aluminium dans les vaccins avant 1990 en France…

Pourquoi ?


Vous n’avez même pas le droit de critiquer

La vaccination est devenue un dogme et une obligation légale.

Le Professeur Joyeux a simplement posé la question du contenu des vaccins, et rien que pour cela, on lui a retiré son droit d’exercer, qu’il n’a récupéré qu’en appel.

Vous l’avez compris, tout vaccin est par essence parfait, infaillible.

Pire encore, et je sais de quoi je parle, le vaccin est devenu le symbole du pouvoir du médecin, la dernière autorité qu’il lui reste, celle du sachant sur la population ignorante.

Ainsi le médecin (et le Ministère de la Santé), sont les seuls qui peuvent imposer des mesures au niveau national, décider que tous doivent subir un même traitement, quitte à laisser mourir quelques brebis pour que le troupeau survive.

On est très loin du serment d’Hippocrate, « surtout ne pas nuire ». Oui, on est très loin de la relation privilégiée, de confiance, entre un patient et un médecin.

Tout ça parce que l’État sert les intérêts des industriels, plutôt que les vôtres.

C’était le cas avec les mines de charbon, du XIXe siècle jusque dans les années 1960. C’était le cas avec l’amiante, dont les assureurs se sont dissociés dès le début du XXe siècle, et dont la nocivité a été reconnue dès 1947.

Et c’est désormais le cas avec les vaccins, qui promettent d’être d’autant plus dangereux qu’ils sont fabriqués à la va-vite, sans qu’on sache ce qu’ils contiennent vraiment.


L’Etat préfère Big Pharma à vous

Partout dans les médias, on parle d’espoir.

Le vaccin développé par le laboratoire PFIZER devrait être disponible au printemps ou cet été au plus tard.

Sachant l’obligation vaccinale qui concerne les nouveau-nés, pourtant extrêmement fragiles et sensibles, cela laisse quelque peu perplexe.

Même si ce ne sont là que des suppositions, il est très possible qu’on vous oblige à prendre le vaccin avant d’aller à l’étranger, avant de prendre l’avion, ou même qu’on vous oblige à le prendre tout court.

A ce moment-là, il s’agira de savoir si vous avez vraiment foi dans votre gouvernement.

Pour ma part, j’ai de sérieux doutes…

Critiquer nos gouvernants est un geste démocratique, le premier d’entre tous. Surtout sur des sujets aussi sensibles.

Comment continuer à croire en nos institutions quand :

  • Les laboratoires pharmaceutiques ont un tel pouvoir sur elles ?
  • Elles ne réclament pas la transparence sur le contenu des vaccins ?
  • On n’a cessé d’enchaîner les politiques incohérentes sur les masques et le confinement, lequel, d’après le ministre de la Santé lui-même, le 9 mars 2020, aggravait la pandémie ?

L’heure n’est malheureusement pas aux certitudes et il faut faire preuve de prudence.

Surtout que, nous l’avons vu, les intérêts des laboratoires pharmaceutiques passent avant tout.

Le remdesivir des laboratoires Gilead, à 390€ la dose, n’a jamais marché, contrairement à l’hydroxychloroquine, à 4,17€ la dose, lorsqu’elle est donnée dès les premiers symptômes.

Mais vous le savez, il a suffi d’une étude « bidonnée » dans le Lancet (l’un des grands journaux de médecine) pour qu’Olivier Véran, ministre de la Santé, interdise la prescription du médicament simple et peu cher… à l’encontre de la liberté de prescrire des médecins eux-mêmes.

Autre élément notable, la présence d’infectiologues payés par les laboratoires pharmaceutiques dans le « conseil scientifique » du président Macron, comme l’a démontré Mediapart en mai dernier3.

Yazdan Yazdanpanah, infectiologue notoirement corrompu par Gilead, n’a toujours pas quitté le conseil scientifique4.

Dans ce contexte, on ne peut que se poser cette question : ce vaccin sera-t-il vraiment efficace ?

Sera-t-il nocif, car fabriqué trop vite ?

Une chose est sûre : la prudence reste de mise.


Assez de doses pour vacciner 3 fois l’Europe

Hélas, avant même qu’on ne parle du vaccin de PFIZER, et sans même savoir ce que contiendra le vaccin anti-Covid, les précommandes sont allées bon train.

L’union européenne a déjà commandé :

  • 300 millions de doses à Sanofi-GSK, le 31 juillet 2020 ;
  • 200 millions de doses à Johnson et Johnson et une option pour 200 millions de plus, le 13 août 2020 ;
  • 300 millions de doses à AstraZeneca, et une option pour 100 millions, le 14 août 2020 ;
  • 225 millions de doses à CureVac, le 18 août 2020 ;
  • 80 millions de doses à Moderna, et une option pour 80 millions, le 24 août 2020
  • 200 millions de doses à Biontech-Pfizer, avec une option de 100 millions, le 9 septembre 2020.

En tout et pour tout, l’Union Européenne a déjà commandé 1,4 milliards de doses de vaccins… pour 448 millions d’habitants. Les États-Unis ont eux commandé 700 millions de doses, donc 2 fois leur propre population.

Pourquoi ? Pour être sûrs de miser sur le bon cheval, ils misent sur tous les chevaux en même temps ?

Je ne reviendrai pas sur le fait que la grippe, qui existe depuis toujours, a tué infiniment plus que la « pandémie », et qu’aucun vaccin vraiment fiable n’a été trouvé contre elle.

Pas plus qu’on n’a trouvé de vaccin contre le sida.

Mais ce n’est pas bien compliqué : nos gouvernants sont capables d’appliquer les pires politiques possibles pour conserver le business des vaccins, pour les présenter comme indispensables, inéluctables.

Quand je parle des pires politiques possibles, je veux dire simplement ceci :

Au moment où vous lirez ces lignes, à propos de la pandémie, la France aura dépassé en taux de mortalité la Suède.

Or la Suède n’a pas confiné sa population une seule journée ni imposé un seul masque.

La Suède prévoit -6% de PIB en moins pour 20205, l’INSEE en France, -17%6.

La France s’en serait donc mieux sortie en ne faisant rien d’autre que de soigner avec les moyens qui étaient les siens, plutôt qu’en confinant et en étouffant sa population.

Sans confinement, il y aurait eu moins de morts, et moins de misère.

Voilà ce dont les gouvernants de toute l’Europe occidentale devraient se rendre compte.

L’avenir dépend aussi de vous

Beaucoup de personnes autour de moi croient encore que les gouvernements occidentaux n’oseront pas aller jusqu’à vacciner de force la population.

Je vous en prie, ne vous laissez pas berner.

Les médias, depuis le début la crise sanitaire, entretiennent la confusion. C’est une technique de gestion des foules.

Pour vous égarer, on vous dit un jour une chose, l’autre son contraire. L’essayiste Naomi Klein a appelé cela la stratégie du choc. Les stratèges militaires l’appellent depuis beaucoup plus longtemps « choc et stupeur ».

Un pays peut réagir et s’indigner.

Il y a fort à croire que le vaccin sera obligatoire, car, quoiqu’il advienne avec nos gouvernants actuels, il n’y a jamais que le pire qui se produise – mais attention, sans que ce ne soit jamais de leur faute…

Il n’y a pas une femme ou un homme politique d’opposition, dans toute l’Europe occidentale, qui ne parle aujourd’hui de dictature sanitaire.

Pour empêcher que cela arrive, il n’y a qu’une seule solution : mettez la pression.

Si vous voulez encore vivre demain, dans un monde libre – et donc en bonne santé, n’hésitez pas.

Signez toutes les pétitions possibles contre l’obligation de vacciner contre la pandémie, mais surtout, écrivez à vos députés.

Il existe en France une loi appelée Loi Kouchner, selon laquelle un acte médical ne peut être pratiqué contre votre gré.

Exigez de vos députés qu’ils fassent entendre votre voix pour faire respecter cette loi.

S’ils ne défendent pas vos libertés les plus fondamentales, à quoi servent-ils ?

Et si cela ne suffit pas, il n’y aura pas d’autre recours que de faire entendre nos voix dans la rue. Jamais le prétendu vaccin contre la pandémie ne doit être obligatoire. C’est une question vitale.

Portez-vous bien,

Marc Turenne

 
  1. https://www.leparisien.fr/societe/sante/vaccin-pfizer-contre-le-covid-une-reussite-mais-encore-beaucoup-de-questions-10-11-2020-8407744.php

  2. https://www.lefigaro.fr/sciences/moins-d-un-francais-sur-deux-veut-se-faire-vacciner-20201023

  3. https://www.marianne.net/societe/118000-euros-de-msd-116000-euros-de-roche-faut-il-s-inquieter-des-liens-entre-labos-et

  4. http://www.francesoir.fr/societe-sante/yazdan-yazdanpanah-et-la-tournee-de-trop-dune-equipe-de-scientifiques-en-declin

  5. https://www.ledevoir.com/economie/583649/coronavirus-la-suede-s-en-sort-mieux-qu-ailleurs-en-europe

  6. https://www.leparisien.fr/economie/chute-historique-du-pib-la-france-en-recession-31-07-2020-8361453.php

 

Qui est Marc Turenne ?
Co-fondateur de Perfect Health Solutions, je partage en exclusivité avec vous mes recherches sur la santé.
Je vous fais découvrir des solutions hors des sentiers battus, inspirées du monde entier, et des protocoles 100% NATURELS pour mieux vivre.
Pour découvrir notre site internet, rendez-vous ici (1)
Pour lire tous nos conseils pour une meilleure qualité de vie, cliquez ici (2)
Pour être sûr de bien recevoir notre newsletter sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante. (3)
Si vous ne souhaitez plus recevoir nos lettres, cliquez ici (4)
Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.
_La lettre Perfect Health Solutions_ est un service d'information gratuit.
Pour toute question, rendez-vous ici. (5)

(1) https://www.perfecthealthsolutions.eu/
(2) https://www.perfecthealthsolutions.eu/blog/notre-blog-1
(3) https://www.perfecthealthsolutions.eu/page/comment-bien-recevoir-les-emails
(4) https://perfecthealthsolutions.us12.list-manage.com/unsubscribe/post
(5) https://www.perfecthealthsolutions.eu/
(6) https://www.lemonde.fr/
(7) https://www.google.com/
(8) https://www.lefigaro.fr/


    VIA INTERNET

www.perfecthealthsolutions.eu


PAR TÉLÉPHONE

01 76 38 20 18


PAR COURRIER

Chemin des boulangers 17BP 234 • 78532 Buc Cedex,          FRANCE

Copyright © 2019 Perfect Health Solutions, All rights reserved.
Vous recevez cet e-mail car vous avez acheté nos produits dans le passé.
Nous vous en remercions.

Perfect Health Solutions
Rue de Neudorf 24
Mondercange 3937
Luxembourg

Se désinscrire

Other emails from Perfect Health Solutions

Perfect Health Solutions
Feb 20, 2021
Cette substance cachée dans votre cuisine qui vous rend accro
Perfect Health Solutions
Feb 13, 2021
A-t-il transformé un virus en pandémie ?
Perfect Health Solutions
Feb 6, 2021
2 excellentes nouvelles (si vous aimez la liberté)
Perfect Health Solutions
Jan 30, 2021
Ce nutriment devrait vous remettre au sport
Perfect Health Solutions
Jan 23, 2021
Ces vaccins qui aggravent la maladie
Perfect Health Solutions
Jan 18, 2021
Cette grave carence touche la moitié des jeunes femmes